Personne n’est pas parfait !!

Quand on est parent, on peut avoir tendance à se remettre continuellement en question et vouloir tout faire parfaitement pour son enfant.

Vouloir être parfait est stressant…Car impossible !!

woman-and-child

Bonne nouvelle, être imparfait est une bonne chose, pour vous…Et pour votre enfant !

Bonjour,

Je suis Luc Geiger -Mister no stress- et dans cette courte vidéo je vais vous expliquer comment vous allez pouvoir vous enlevez un petit peu la pression du fait d’être un bon parent ou un mauvais parent. 

Parce que c’est vrai qu’on se fait souvent cette réflexion, de se dire dire « je suis un mauvais parent, je ne suis pas bon, des fois je suis stressé, des fois je suis mal dans ma peau, des fois je suis dur, des fois ceci, des fois cela… » 

Et donc, j’ai une bonne nouvelle pour vous, ne vous en faites pas , c’est une très bonne chose que d’avoir des parents imparfaits. 

Parce qu’il n’y a pas plus terrible pour un enfant d’avoir des parents parfaits. Parce que première chose, ça donne une image, un objectif à atteindre qui est infatigable, et qui du coup va avoir tendance à frustrer, à stresser l’enfant énormément. 

Donc si vous n’êtes pas quelqu’un de parfait, c’est très bien, c’est génial ! 

Et puis la deuxième chose qui est très importante à ne pas être être parfait, c’est qu’on enseigne à nos enfants à être plus forts. 

Parce que des fois quand vous culpabilisez, vous n’êtes pas bien et vous vous dites « J’ai été trop dur, j’ai été stressé, j’ai été désagréable, j’ai été pénible, j’ai été pas présent vraiment » et ainsi de suite…

Eh bien c’est vrai que c’est désagréable pour l’enfant sur le moment, et qu’il ne le vit pas bien, c’est désagréable et ça le stress et ça l’énerve et ainsi de suite. 

Mais en même temps, en gérant cette situation, en étant confronté à cette difficulté, il va se muscler, il va devenir meilleur, il v a devenir plus habitué à le gérer. 

J’ai une mauvaise nouvelle, malheureusement dans la vie, il va rencontrer des gens imparfaits, et donc s’il a pu avec vous apprendre à gérer, ce sera mieux. 

Il va rencontrer des gens injustes, et si vous avez été injustes aussi, il va apprendre à gérer l’injustice. Si vous avez été dur, il va apprendre à gérer la dureté, et ainsi de suite ! 

Si toutes vos…Tout ce que vous avez de pas bons, et que estimez de mauvais et toxiques pour votre enfant, à condition évidemment que vous ne l’ayez pas trucidé…

Il ne s’agit pas de lui taper dessus, et je ne vous dis pas non plus de faire exprès d’être désagréable et ainsi de suite, mais si ça arrive, dits vous que de toute façon, votre enfant va pouvoir en tirer plus de puissance, pus d’efficacité, et si ça a été votre cas, eh bien vous pouvez prendre l’idée de vous dire : « Mes parents ont été désagréables, ont été terribles, et du coup c’est pour ça que je me sens mal », ou alors de l’utiliser en disant «  Je vais utiliser cette difficulté que j’ai eu, pour me renforcer, pour m’améliorer, pour en faire quelque chose de plus positif ». 

Alors, on peut voir tout ça, je vais pousser plus loin tous ces exercices dans la formation en psychologie positive qui va s’appeler « votre première année de bonheur », et dans les prochaines vidéos, on va voir par rapport au fait d’être parent, les trois choses qu’il faut savoir dans l’éducation d’un enfant. 

Et en attendant, abonnez vous si ça vous plaît, partagez à vos amis, cliquez sur j’aime…

Et prenez soin de vous !! 

A bientôt ici ou sur NERTI.FR, à découvrir ici !