Un matin on se lève, la veille on s’était promis de faire une balade ou partir courir un footing. Puis le jour J, l’envie de rester au chaud à la maison dans sa petite zone de confort a grandit. En plus, il pleut, il fait froid et au fur et à mesure vous vous trouvez toutes les excuses du monde pour ne pas agir, alors vous renoncez à l’effort que vous vous étiez promis de faire. Et bien, ça n’est pas compliqué, il ne faut SURTOUT PAS penser de la sorte.

ne renoncez jamais

Lorsqu’une part de vous a envie de prendre son courage à deux mains et de se faire violence, mais que l’autre préfère la facilité, qu’est-ce qu’on fait ? Je vous réponds : on avance, on se fait violence, mais on ne renonce pas, on ne subit pas !
On se fait mal et on y va !

Surtout ne renoncez pas !

Vous allez me demander, mais pourquoi faire quelque chose que l’on a pas envie de faire ? Pour plusieurs raisons : tout d’abord pour votre mental, cela vous redonne confiance en vous. Ainsi, vous faites du bien au corps et à l’esprit et ça vous fait grandir de l’intérieur. Ne renoncez pas, c’est la clé de l’épanouissement. En effet, faire des efforts vous fait avancer et en pleine action, vous vous sentez vivant !

Comme je vous le dis dans ma vidéo, lors de ma balade je me suis rendu compte de la beauté des paysages. Oui, je suis en Californie, mais partout autour du monde et surtout en France, il y a des endroits magnifiques encore insoupçonnés. Alors levez-vous, avancez et partez à la découverte des surprises que le monde vous réserve. Très souvent, c’est dans des promenades ou des efforts imprévus que l’on trouve, voit et ressent les plus belles choses. Celles qui vous marquent à vie, celles qui vous font vous souvenir de l’intensité de la récompense de votre action.

Ce n’est pas toujours facile, mais pour aimer et apprécier votre vie aussi intensément que faire se peut, il faut vous pousser à aller toujours plus loin, toujours plus haut et ne jamais dire non.

Si ce que vous avez lu et entendu, résonne dans votre esprit, alors vous êtes prêt à aller de l’avant malgré les conditions négatives que vous vous êtes vous-même imposer ! Il suffit de le vouloir !

C’était Luc Geiger au pied du plus grand séquoia du monde et quelle merveille !