Il est très difficile, voire impossible de différencier stress et posture.

C’est ce que démontre une étude de Amy CUDDY, chercheuse en psychologie.

Elle démontre en effet l’impact de la posture sur l’image que l’on produit sur les autres mais aussi sur la façon dont on se vit psychologiquement et physiologiquement.
Cela modifie en effet notre niveau de cortisol très rapidement !

Stress et posture : l'attitude puissante diminue le cortisol

Stress et posture : l’attitude puissante diminue le cortisol

Protocole d’étude « Stress et posture »:

Pour étudier l’influence stress et posture, le protocole suivant a été mis en place :

  1. Le niveau de cortisol et le niveau de testostérone des sujets ont été mesurés en prélevant de la salive avant l’exercice.
  2. Il a été demandé de façon aléatoire aux sujets de prendre une posture physique mimant soit une attitude de puissance, soit une attitude d’impuissance sans autre instruction.
  3. Un nouvel échantillon de salive a été prélevé suite à l’exercice et les niveaux de cortisol et de testostérone ont de nouveau été mesurés.

Il faut savoir que le taux de cortisol est directement lié au niveau de stress : plus il est élevé plus une personne se sent stressée.

Parallèlement le niveau de testostérone est directement lié au niveau de confiance en soi : plus il est élevé et plus une personne ressent de la confiance en soi.

Prendre une attitude repli augmente le taux de cortisol

Prendre une attitude repli augmente le taux de cortisol

Résultats Physiologiques de l’étude « Stress et Posture »

Voici les résultats stupéfiants de l’influence de la posture sur le niveau de stress

Après 2 minutes de posture mimant la puissance :

  • testostérone : + 20 %
  • cortisol :         – 25 %

Après 2 minutes de posture mimant l’impuissance :

  • Testostérone : – 10 %
  • Cortisol :         + 15 %

Résultats psychologiques internes et externes :

Impact sur la psychologie interne de la posture :

78 % du groupe ayant adopté la posture de puissance ont accepté un jeu risqué contre 27 % du groupe ayant adopté la posture d’impuissance.
Cela montre un sentiment de confiance en soi plus important dans le premier groupe.

Impact sur la psychologie externe de la posture :

Des observateurs extérieurs s’entretiennent avec les sujets à la sortie de l’expérience « Stress et posture » et les classent en 2 groupes : ceux qu’ils embaucheraient et ceux qu’ils n’embaucheraient pas.
87 % des sujets ayant adoptés l’attitude de puissance sont embauchés contre seulement 21 % de ceux qui ont adopté l’attitude impuissante.
Cela démontre l’impact de la posture sur la sensation de confiance extérieurement perçue par l’entourage.

Redressez-vous pour augmenter votre testostérone et votre confiance en vous !

Redressez-vous pour augmenter votre testostérone et votre confiance en vous !

Conclusion :

Or nous avons pratiquement tous la possibilité à chaque instant de changer notre posture.

Vous pouvez donc choisir, là, en ce moment, pendant que vous lisez ces lignes de faire baisser ou monter votre taux de cortisol, d’élever ou de limiter votre taux de testostérone pratiquement à volonté.
Vous avez donc le choix de faire s’épanouir la meilleure (ou la pire) version de vous-même tout simplement en modifiant la posture physique de votre corps !

J’en profite pour vous rappeler que le changement de posture est un des 7 exercices préconisés dans mon livre « Les 7 Secrets Antistress Instantanés et Gratuits » disponible sur Amazon en version Papier, électronique ou vidéo. (Cliquez sur le lien correspondant à votre choix)

Faites le test tout de suite !

Partagez vos résultats dans les commentaires ci dessous, ça vous fera du bien et ça donnera des preuves supplémentaires à tous !

Prenez soin de vous et prenez quelques minutes pour découvrir la méthode NERTI, c’est par là !

Luc GEIGER – Mister NO Stress