On nous l’interdit depuis notre plus jeune âge, pourtant, on se délecte de chaque gros mot qui sort de notre bouche. Et pour cause, avec ces jurons, on brave l’interdit, on s’affirme, on exprime une émotion. Surtout, on décharge tout le stress d’une situation. Mais alors, en quoi les gros mots, nous font-ils du bien ?

les gros mots qui font du bien

Le gros mot comme réel exutoire

Qu’on se l’avoue ou non, les gros mots nous font du bien ! Très souvent d’origine sexuelle, ils ont aujourd’hui leur propre dictionnaire tellement leurs bienfaits sur notre quotidien sont réels. Mais concrètement, que se passe-t-il lorsque nous utilisons ces noms d’oiseaux ?
Lorsque vous vivez une situation qui vous énerve, ou que vous recevez un coup, il y a une montée d’adrénaline et il se passe un phénomène physiologique. Pour le gros mot, c’est pareil. Vos pupilles se dilatent, vos pores s’ouvrent, vous avez un coup de chaud et une fois le juron sorti vous vous sentez plus calme.

Au-delà de faire ressortir grossièrement une émotion forte, le gros mot n’est pas une marque de faiblesse, au contraire. En fait, ils vous permettent de contenir votre agressivité physique tout en l’exprimant. Dans la culture occidentale, il exprime aussi l’humour ! De récentes études menées outre-Atlantique montrent clairement que dire des gros mots agit positivement sur notre psychique et sur le développement de soi.

En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, les gros mots nous font du bien.

Grâce à eux, on extériorise, on se libère de nos émotions sans passer par la case violence physique. En gros, on évacue sainement notre stress. Ainsi, il existe même des thérapies qui sont basées sur les jurons que l’on appelle « juronthérapie« .

Comment bien utiliser les gros mots ?

Mais alors, comment bien utiliser les vertus des grossièretés ?
En Angleterre, John Parkin a créé une thérapie anti-stress basée sur les gros mots : la « Fuck it therapy » ou « la thérapie du « et puis merde » ». Sa méthode est assez simple puisqu’il vous suffit de dire ou de crier des jurons et des gros mots et de glisser un « Fuck it !» ou un « Et puis merde !» au choix pour désamorcer une tension, un conflit, une angoisse et ainsi réduire votre stress quotidien.

Avec cette philosophie, vous vous laissez aller et ne vous embarrasser plus des « je dois » et « il faut ». Des chercheurs américains ont même démontré que lors de séances thérapeutiques de groupe, l’auditoire utilisaient des gros mots pour exprimer leur problème. Résultat : ils se sentaient plus facilement débarrassés du stress que ces situations leur infligeaient.

En somme, ils s’accordent à dire que prononcer des injures permet non seulement de se défaire efficacement des tensions subies, mais aussi cela créé une meilleure connexion de nos émotions ! Ce qui conduit à un nettoyage plus en profondeur de nos problèmes émotionnels.

Véritable exutoire anti-stress et anti-agressivité, les gros mots aussi farfelus soient-ils, nous font du bien ! A condition de les utiliser avec modération pour qu’ils gardent toute leur vertu. Sachez aussi, que malgré la génération sms, ils ont toujours plus d’impact à l’oral qu’à l’écrit !

Pour réduire considérablement le stress des angoisses, des phobies et des peurs, dites des gros mots, mais rendez-vous sur nerti.fr !

en savoir plus nerti