Oui, arrêtez de prendre votre vessie pour une lanterne car vous allez vous bruler (stresser) !

En d’autres termes, utilisez-vous votre énergie sur ce qui peut être changé ou sur ce qui ne peut pas être changé ?
Pour bien comprendre mon propos, je vous propose la figure suivante :

Quelle zone nourrissez-vous ?

La zone d’influence est composée de toutes les choses que vous pouvez modifier, soit directement soit indirectement.
Comme par exemple votre humeur, vos habits, mais aussi dans une moindre mesure les humeurs de ceux qui vous entourent et leurs habits.

La zone de contrainte est constituée de tout ce sur quoi nous n’avons aucune possibilité d’action.
Comme par exemple, le temps, la conjoncture économique, les faits divers, les agissements des célébrités…etc.
Nous pouvons remarquer que cette zone de contrainte est plus étendue et entoure notre zone d’influence.
Et c’est normal.

Mais ce qui va nous stresser, nous frustrer, nous faire perdre énormément d’énergie, c’est de porter notre attention, notre action sur cette zone de contrainte.

C’est aussi idiot que de vouloir sortir d’une pièce en essayant de passer à travers le mur. On obtiendra comme seul résultat des douleurs, de la fatigue et bien évidemment du stress ! Et il est certain que nous serons encore dans la pièce malgré nos efforts.

Et ce qui est pire, nous allons nourrir cette zone de contrainte. Grâce à l’énergie que vous lui consacrez, elle va grandir et grignoter notre zone d’influence.
C’est de cette manière que s’installera l’impuissance acquise.
Nous allons alors perdre graduellement notre estime et notre confiance en nous et être de plus en plus stressé.

Heureusement, le phénomène inverse est vrai aussi.
Si vous portez toute votre énergie et votre attention sur ce que vous pouvez changer, vous allez nourrir votre zone d’influence.

Cette zone d’influence va alors grandir, s’élargir et venir grignoter votre zone de contrainte.
Vous allez alors augmenter votre estime et votre confiance en vous, et faire baisser votre stress.

Alors, allez-vous chercher la porte pour sortir de cette pièce ?

Utilisez plutôt la porte, c’est étudié pour…

Ou au contraire, allez-vous continuer à vous lamenter de la crise économique ?

Mettez dans les commentaires, un exemple personnel de zone de contrainte et de zone d’influence.
Exemple : Je me lamente du prix de l’essence -> je choisis la station la moins chère, ou je fais du covoiturage.
A vous de jouer

J’ai hâte de vous lire !

Luc Geiger de NERTI et Mister-no-Stress