Bonjour ! Aujourd’hui c’est un fait plutôt insolite qui m’a inspiré pour cette nouvelle vidéo sur la psychologie positive. Si je vous dis que c’est de l’herbe qui m’a donné l’idée vous me croyez ? Je me suis dis que les plantes réussissent à profiter de chaque opportunités pour grandir, c’est incroyable. Alors pourquoi pas nous ?

profiter-de-la-moindre-opportunite

Comme vous le voyez, je suis encore dans le désert de Joshua Tree en Californie et ça a été la scène d’un fait très inspirant pour ma série de vidéos sur la psychologie positive. Pour la petite anecdote, il a plu très légèrement cette nuit et ce matin en allant me promener, je me suis rendu compte que les plantes avaient profité de la pluie pour se nourrir et sortir de terre. En quelques heures seulement l’herbe a poussé grâce à quelques millimètres d’eau. Élément dont elle a besoin pour vivre.

Profiter de la moindre occasion

L’humain aussi a besoin d’eau et de nourriture pour vivre, mais il a des besoins autres que matériels pour avancer. Un employé a besoin de reconnaissance, une épouse a besoin d’amour, une amie a besoin d’écoute, une personne seule a besoin d’une main tendue, un enfant a besoin d’attention, vous avez peut-être besoin de vous ressourcer ? Dès lors que cette chose immatérielle dont vous avez besoin se présente à vous, ne la laissez pas partir. Attrapez-la comme si c’était la seule fois qu’elle était là et profitez-en à 100%. Le fait d’être conscient que vous êtes en train d’en profiter, rendra le moment encore plus agréable et bénéfique.

Vous êtes en manque de sport ? Saisissez la moindre occasion pour aller en faire ! Si les ressources en temps, en matériel, en argent ne sont pas disponibles, créez-vous les opportunités ! Le fait de vous donner les moyens vous rendra plus heureux et plus épanoui.

Vous aimez cette vidéo ? Abonnez-vous pour encore plus de conseils sur la psychologie positive et n’hésitez pas à partager ! Prenez soin de vous.

PS : Connaissez-vous NERTI ? La méthode officielle et reconnue pour effacer vos Traumatismes Inconscients.