L’enjeu nous stresse !

Souvent, ce n’est pas la tâche à accomplir qui nous stresse.
Ce qui nous stresse vraiment, c’est l’enjeu que nous mettons derrière cette tâche.

En effet, la tâche à accomplir, soit nous l’avons déjà réalisée dans le passé, soit nous l’aurons réalisé dans un avenir plus ou moins proche.
Mais la sensation que nous jouons notre vie en réussissant ou pas cette tâche va nous stresser.

Prenons un exemple concret.
Imaginons une poutre de 30 cm de large posée sur le sol et d’une longueur de 10 mètres.
Nous sommes tous capable de marcher dessus avec insouciance, voire même de courir dessus.

Mettons cette même poutre à 50 m de hauteur.
Adieu notre belle insouciance, bonjour le stress !

Pourquoi ?
Tout simplement parce que notre vie est en jeu !

Donc ce qui nous stresse, c’est que nous avons souvent l’impression que si on ne réussit pas, ce sera une telle catastrophe, un tel cataclysme que nous serons totalement anéanti.
Nous grossissons les effets. Nous mettons artificiellement la poutre à 100 mètres de hauteur.

Et quand nous tombons, même si ça fait un peu mal, nous sommes très étonné d’être encore vivant et de n’être tombé que de 30 cm de hauteur.

Alors, quelle est la solution me direz-vous ?

Il suffit de vraiment évaluer l’enjeu en se posant des questions comme celles-ci :
Quel est vraiment l’enjeu ?
Au pire que peut-il m’arriver ?
Si le pire arrive, que pourrais-je faire ?
Est-ce que je suis vraiment en danger de mort ?
Vous pouvez aussi vous demander si vous n’avez pas un “Panaris émotionnel”

Pour avancer dans la réflexion, je vous propose de partager dans les commentaires vos expériences en répondant à ces deux questions :
Quel est l’enjeu irraisonné qui me stresse ?
Quelle est la question, ou la réponse qui peut me permettre de me rendre compte que ce n’est pas la peine de me stresser autant ?

Répondez-y maintenant tant que c’est chaud !

J’ai hâte de vous lire.

Luc mister-no-stress, créateur de NERTI.

10 Comments

Join the discussion and tell us your opinion.

Paul Souleyrereply
13 juin 2012 at 10 h 30 min

Article simple et clair.
Bravo 😉 et merci !

admin Luc Geiger – Mister-no-stressreply
24 juin 2012 at 11 h 59 min
– In reply to: Paul Souleyre

Merci Paul,
A bientôt
Luc

Patricia MARRAreply
17 juin 2012 at 22 h 01 min

Tout à fait d’accord avec toi, c’est avec cette méthode que j’ai pu me présenter aux élections législatives cette année. Bravo pour ta clarté.

admin Luc Geiger – Mister-no-stressreply
24 juin 2012 at 12 h 00 min
– In reply to: Patricia MARRA

Encore bravo pour ton action Patricia.
Et merci du commentaire.
Luc

Nathidereply
17 juin 2012 at 22 h 06 min

j’en ai un sur le feu! Je passe un examen dans 15 jours, et la pression monte… l’enjeu irraisonné c’est de me sentir trop nulle si je le rate, mais vraiment nulle….Du coup, en lisant l’article, j’ai vu les choses sous un autre angle: je ne vais pas mourir si je le rate! je serai déçue, peut-être en colère, mais ma vie n’est pas en jeu! mon univers ne va pas s’effondrer, ma vie va continuer…. je me suis rendue compte que je stressais comme si ma dernière heure était arrivée…lol bref, une autre vision ça fait du bien, Merci Luc ….

admin Luc Geiger – Mister-no-stressreply
24 juin 2012 at 12 h 02 min
– In reply to: Nathide

Merci Nathide,
Et bravo pour ta prise de conscience !
Bonne chance pour tes examens…
A bientôt
Luc

22 juin 2012 at 20 h 15 min

Bonjour Luc,
Souvent c’est la peur de mourir carrément qui est l’enjeu et cela fait référence à un passé plutôt qu’à un futur hypothétique.
Je ne crois pas beaucoup au sabotage. Je crois profondément que lorsque j’imagine que dans un futur immédiat je pourrais mourir à cause de telle ou telle action, je suis déjà pleinement rassuré .J’ai une chance qu’il ne se passe rien de grave alors que dans le passé auquel je me réfère, il m’est bel et bien arrivé quelque chose que mes cellules ont enregistré comme “mortel”.
Ps, c’est dommage que tu n’aies pas le plugin “comment luv” pour laisser une trace du dernier article de tes lecteurs!

admin Luc Geiger – Mister-no-stressreply
22 juin 2012 at 20 h 40 min
– In reply to: [email protected] Tipi

Hello Hannah,
Très juste ton analyse !
Je voulais amener cette explication dans un second temps.. 🙂
Et je viens d’installer “comment luv” grâce à ta demande
Merci et à bientôt

22 juin 2012 at 23 h 35 min

Je vois toujours derrière le rideau!
Merci pour le comment luv, c’est convivial.
J’attends ton prochain article alors!
[email protected] Tipi Articles récents..Jeu du Tao, voulez-vous jouer au jeu de la vie?My Profile

admin Luc Geiger – Mister-no-stressreply
24 juin 2012 at 12 h 10 min
– In reply to: [email protected] Tipi

C’est la marque des initiés 🙂
A bientôt
Luc

Leave a reply