Une étude parue dans la revue « Sleep » démontre que le manque de sommeil à le même impact sur notre système immunitaire qu’un stress intense.

 

Katrin Ackermann de l’Université Eramus (à Rotterdam aux Pays-Bas) en collaboration avec l’Université de Surrey (Royaume-Uni) a remarqué que le nombre de globules blanc était nettement diminué par le manque de sommeil.

Pour observer cela, elle a analysé le sang de 15 volontaires en bonne santé de 24 ans de moyenne.
L’une des mesures a été faite après une bonne nuit de sommeil.
L’autre mesure a été faite après une nuit blanche.
Dans le deuxième cas les analyses montrent une nette déprime immunitaire.

Le manque de sommeil stresse notre organisme

D’après les chercheurs, cela s’expliquerait par une perturbation de l’horloge biologique.
Cette perturbation empêcherait la production normale de ces globules blancs pendant la phase de sommeil et l’alternance nuit/jour.
L’organisme serait alors privé d’une partie de ces défenses immunitaires, comme lors d’un stress majeur ou chronique.

Voilà une hypothèse qui permettrait d’expliquer pourquoi le manque de sommeil est un facteur aggravant pour de nombreuses maladies dont notamment, le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires…etc.

D’après « l’Information Hospitalière » du 4 juillet 2012

Et vous avez-vous remarqué des problèmes de santé dus au manque de sommeil ?

Répondez dans les commentaires ci-dessous

Je suis curieux de connaitre vos expériences.

Luc Mister-no-stress

Découvrez mes astuces bien-être