Les fumeurs pensent que fumer calme leur stress !

« Quand je suis stressé, je fume et ça me relaxe !
Je ne peux pas arrêter de fumer, je suis trop stressé !
J’ai recommencé à fumer sur un coup de stress ! »

Nous avons tous entendu ou dis ce genre de phrase…

Mais la cigarette a-t-elle réellement un effet anti-stress ?

Fumer stresse !


Quelles sont les relations entre le stress et le tabac ?

La cigarette est un faux anti-stress !

On a longtemps pensé que les personnes plus stressées avaient tendance à fumer pour se détendre.
On sait maintenant que c’est faux.

Le risque de troubles anxieux est augmenté chez les fumeurs :

L’article intitulé « Association between cigarette smoking an anxiety disorders during adolescence and early adulthood » publiée en 2 000 par Johnson JG, dans JAMA montre que le risque d’anxiété généralisée est multiplié par cinq et demi (x5,5) et le risque d’attaques de panique est lui multiplié par quinze (x15) chez les fumeurs…

Nous pouvons donc en conclure que loin d’avoir des vertus anxiolytiques, la cigarette est un gros facteur anxiogène !

Et le phénomène de manque, calmé par la prise de nicotine, donne l’impression que la cigarette relaxe.
C’est un piège !
Elle ne calme que le malaise qu’elle a elle-même engendré, tout en renforçant le problème.

Fumer rend anxieux !

Trouvez une autre manière de vous déstresser, le tabac ne vous aidera pas !

La seule chose qui pourrait être un peu bénéfique serait la mécanique respiratoire de la longue inspiration et longue expiration.
Malheureusement, l’intoxication au monoxyde de carbone, à la nicotine et au cinq cent (500) composés toxiques recensés dans la fumée de cigarette réduit à néant cet avantage.

  • Buvez un verre d’eau : le manque d’hydratation est souvent une cause de sensation de stress.
  • Marchez ou faites du sport : une activité physique vous permettra de vous vider la tête et facilitera un sommeil réparateur.

Pour être moins stressé ou stressée, arrêtez de fumer !

( Le livre « Dépression, Anxiété et Tabac » publié par David Tordeurs, Docteur en Psychologie et Psychothérapeute montre que les ex-fumeurs sont moins anxieux que les fumeurs.

L’arrêt du tabac provoque rapidement des bénéfices.
En cas d’arrêt de la cigarette, le score de dépression diminue dès trois (3) semaines de sevrage.

Au bout de trois (3) mois, ce score chute considérablement.

Une autre étude de Hajek P intitulée « What happens to anxiety levels on giving up smoking ? Publié en 1997 dans Psychiatry renforce cette preuve en montrant une grosse diminution du score de stress et d’anxiété 4 semaines après l’arrêt du tabac.

Fumer rends dépressif !

La dépression est un signe majeur de stress.
Savez-vous aussi que fumer peut aussi rendre dépressif ?

L’article publié par Tanskamen en 2001 montre qu’à dose élevée, chez les gros fumeurs, la nicotine augmente le risque de dépression. En cas d’arrêt du tabac, la dépression diminue.

Et enfin le risque de suicide est plus élevé chez les fumeurs.
D’après, Hemenway, il existe deux fois plus (x2) de tentatives de suicide chez les fumeuses de moins de 25 cigarettes par jour et 4 fois plus (x4) pour les fumeuses de plus de 25 cigarettes par jour.

Alors, qu’attendez-vous pour jeter votre paquet pour de bon ?

 

Prenez soin de vous et n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon site NERTI au lieu d’allumer une cigarette !

Luc Mister-no-stress – Votre coach anti-stress

Vous avez apprécié cet article ?

Faites le savoir en cliquant sur les boutons facebook, twitter et google + juste à gauche de cet article !

 

Vous apprécierez aussi certainement un de ces articles :

Crédit photo : http://www.stockfreeimages.com/