Les pensées que nous répétons sont celles que nous renforçons !

Est-ce que nous renforçons celles qui nous stressent ou celles qui nous calment.

Nous avons tous à l’intérieur de notre tête un certain nombre de pensées.

Et nous pourrions les diviser en deux catégories :

D’un côté les pensées qui nous font stresser, qui aggravent la situation, qui nous montrent tous les problèmes que nous pourrions avoir.
Si nous devions les attribuer à un personnage, nous pourrions l’appeler Mister stress.

Nourrissez-vous Mister Stress ?

D’un autre côté les pensées qui nous donnent de la confiance en nous, qui trouve des solutions, qui nous montre toutes les opportunités qui nous entourent.
Et si nous devions aussi les attribuer à un personnage, nous pourrions l’appeler Mister Zen.

Ces deux personnages se disputent la priorité dans notre cerveau.

Chacun d’eux occupe aujourd’hui un certain pourcentage de vos pensées.

Le plus gros pourcentage est occupé par le personnage qui a été le plus nourri, le plus entretenu jusqu’à aujourd’hui.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez donner la priorité à celui de votre choix.

En effet, chacune de vos pensées nourrit l’un de ses personnages, et affame l’autre.

Chaque fois que vous avez une pensée négative, une pensée qui dit du mal de vous, une pensée qui vous déprécie, une pensée qui vous montre le côté sombre et difficile de la vie, vous nourrissez Mister stress.

Par contre, à chaque fois que vous avez une pensée positive, une pensée qui dit du bien de vous, une pensée enthousiasmante, une pensée qui vous montre le côté joyeux et passionnant de la vie, vous nourrissez Mister zen.

Nourrissez-vous Mister Zen ?

Alors, qui décidez-vous de nourrir ?

Peut-être que votre Mister Zen n’occupe aujourd’hui qu’une pensée sur 1000.

Cela n’a aucune importance.

Rajouter simplement une pensée positive en plus maintenant !

Puis rajoutez en une en plus quand vous y penserez.

Puis encore une en plus !

Puis encore une en plus !

Et ainsi de suite, vous allez nourrir votre Mister Zen interne, et affamer votre Mister stress.

Votre Mister Zen interne va alors progressivement grandir, prendre de la force, et prendre de plus en plus de place dans votre cerveau.

Et inversement, votre Mister stress interne va perdre de la puissance, va s’étioler, et laisser de plus en plus de place aux pensées positives.

Chaque pensée positive et moment de bien-être renforce votre coté Zen !

Comment augmenter l’efficacité ?

Une très bonne façon de nourrir votre Mister Zen est de pratiquer tous les exercices, et toutes les séances de sophrologie qui sont disponibles sur ce blog.

La puissance de ces exercices et de ces séances est telle qu’elle va littéralement booster votre Mister Zen.

De la même manière, rechercher toute les lectures positives, toutes les personnes positives, et éviter au maximum toutes les informations négatives et toutes les personnes négatives.

De manière générale, dans tout ce que vous faites, posez vous la question suivante : « suis-je en train de nourrir Mister zen ou Mister stress ?

Comment mettez-vous déjà en pratique ces conseils ?

Répondez dans les commentaires ci-dessous !

Proposez-nous aussi vos propres trucs et astuces pour y arriver !

Prenez soin de vous !

Luc Mister-no-stress – Votre coach anti-stress
Pour être zen, découvrez la méthode NERTI sur mon autre site.

Vous avez apprécié cet article ?

Faites le savoir en cliquant sur les boutons facebook, twitter et google + juste à gauche de cet article !

Vous apprécierez aussi certainement un de ces articles :

Crédit photo : http://www.stockfreeimages.com/