Nous avons tous l’impression de vivre dans un monde différent.

Nous avons tous une conception du monde différente.

Et le monde dans lequel nous vivons est conforme à cette vision du monde.

C’est-à-dire que nous avons vraiment l’impression de vivre exactement dans le monde tel que nous le concevons.

Pourtant chacun a une vision différente, et donc chacun a l’impression de vivre dans un monde différent.

Et c’est pourtant le même monde ! Cela voudrait dire que nous vivons tous dans le monde dans lequel nous pensons vivre.

Si je continue à pousser le raisonnement plus loin, cela voudrait dire qu’il suffit que nous changions notre vision du monde pour vivre dans un monde différent.

Or cette vision du monde dépend uniquement de notre imagination.

Si nous imaginons le monde différemment, nous le vivrons aussi différemment.

Votre vision du monde détermine votre monde !

Qu’en est-il du stress ?

Si nous faisons le même raisonnement à propos du sujet principal de ce blog : le stress.

Nous pourrions dire que notre stress dépend de la façon dont nous interprétons les choses.

Notre confiance en nous (qui a tendance à baisser avec le stress) dépend aussi de la vision que nous avons de nous-mêmes.

Cette vision de nous-mêmes n’est, elle aussi qu’une représentation mentale.

C’est-à-dire une représentation imaginaire de nous-mêmes.

Or, notre imagination n’est pas limitée, nous pouvons aussi bien imaginer une orange bleue qu’un éléphant volant ou marcher au plafond.

Nous pouvons donc modifier de la même façon la représentation mentale que nous avons de nous-mêmes.

Nous pouvons ainsi nous parer de toutes les qualités que nous souhaiterions avoir.

Comment développer nos qualités ?

La façon la plus simple de réaliser cela, est de :

  • Commencer par visualiser une personne qui a déjà ces qualités.
  • Transformer l’image de cette personne en une image de nous-mêmes tout en lui gardant les qualités que l’on souhaite.
  • S’imaginer venir à l’intérieur de cette personne pour agir avec ses qualités.

Prenons un exemple pour être moins stressé :

Imaginons (au hasard) que vous souhaiteriez être beaucoup moins stressé.

Cherchez dans les gens que vous connaissez une personne particulièrement zen.

Si vous n’en connaissez pas directement, vous pouvez rechercher dans les personnages de fiction, dans les personnages de films, de romans, voire même en imaginer un.

Vous allez donc dans un premier temps imaginer ce personnage en train d’agir comme vous aimeriez agir dans une situation qui normalement vous stresse.

Dans un second temps, transformez cette représentation de ce personnage en une représentation de vous-même en train d’agir comme vous aimeriez agir.

Puis dans un troisième temps, imaginez que vous entrez dans le personnage et sentez-vous agir comme vous le souhaiteriez.

Devenez mentalement un acteur

Amusez-vous à jouer le rôle de ce personnage super zen.

Imaginez-le le plus souvent possible et avec le plus de détails possibles.

Cette répétition va inscrire dans votre physiologie, dans vos circuits neuronaux, dans vos circuits musculaires, cette nouvelle habitude.

De la même façon que les sportifs répètent mentalement les mouvements qui vont accomplir ensuite réellement afin d’améliorer leurs performances.

C’est de la même façon aussi que les enfants jouent à être des personnages, ou à exercer des métiers.

Tel un acteur qui répète un rôle, imaginez-vous dans un maximum de situation en train de réagir exactement de la façon dont vous aimeriez réagir.

C’est de cette façon que notre cerveau apprend le mieux.

Plus votre représentation mentale sera claire précise et détaillée, plus cette clarté, cette précision, ces détails se graveront profondément dans votre cerveau et dans votre physiologie.

Pour certaines personnes il sera plus facile de s’imaginer la scène sur un écran de cinéma.

Imaginez-vous aussi que les personnes de votre entourage réagissent positivement à cette nouvelle façon de vous comporter.

Imaginez les interagir avec vous en fonction de cette nouvelle personnalité.

Représentez-les en train de trouver normale cette zen attitude.

Vous n’avez pas besoin d’y croire pour que ça marche.

Imaginez simplement ce personnage en train d’agir comme vous le souhaiteriez.

Votre cerveau n’a pas besoin de croire ce qu’il imagine pour créer les circuits neuronaux et les circuits musculaires correspondant à votre imagination.

Vous n’avez pas besoin de vous dire « j’agirai comme ça demain ».

Imaginez-vous simplement en train d’agir de la façon idéale.

Faites cet exercice tous les jours pendant 20 à 30 minutes, et pendant 21 jours.

Et notez dans les commentaires ci-dessous les changements que vous aurez constatés.

Cela permettra à ceux qui n’ont pas encore essayé de se rendre compte de l’efficacité de ces exercices.

Merci, à bientôt, et prenez bien soin de vous !

Luc Mister-no-stress – votre coach anti-stress en ligne

Pensez à vous inscrire pour découvrir la méthode NERTI que j’ai mis au point.

Vous avez apprécié cet article ?

Faites le savoir en cliquant sur les boutons facebook, twitter et google + juste à gauche de cet article !
Vous apprécierez aussi certainement un de ces articles :

Crédit photo : http://www.stockfreeimages.com/